Les classes de rivière

 

 

Classement des rivières pour le canoë, le kayak, la nage en eau vive, le raft

(Annexe 1 à l'arrêté de sécurité du 4 mai 1995)

Classe I – Facile

(passage libre)

Classe II – Moyennement Difficile

(passage libre)

Classe III – Difficile

(passage libre)

Cours régulier, vagues régulières, petits remous.

Obstacles simples.

Cours irrégulier, vagues irrégulières, remous moyens, faibles tourbillons et rapides.

Obstacles simples dans le courant, petits seuils.

Vagues hautes irrégulières, gros remous, tourbillons et rapides.

Blocs de roche, petites chutes, obstacles divers dans le courant.

Classe IV – Très Difficile

(passage non visible d'avance, reconnaissance généralement nécessaire)

Classe V – Extrêmement Difficile

(reconnaissance inévitable)

Classe VI – Limite de Navigabilité

(généralement impossible)

Grosses vagues continuelles, rouleaux puissants et rapides.

Roches obstruant le courant, chutes plus élevées avec rappels.

Vagues, tourbillons, rapides à l'extrême.

Passages étroits, chutes très élevées avec entrées et sorties difficiles.

Eventuellement navigable selon le niveau des eaux. Grands risques.

Passages étroits, chutes très élevées avec entrées et sorties difficiles.

 

Cette classification ne comprend pas les catégories de parcours suivantes :

- les barrages qui sont soit facilement franchissables, soit très dangereux ;

- les canaux, les petites rivières de plaine, les fleuves navigables à courant lent à rapide mais régulier, qui présentent des obstacles comme des barrages divers, des épis, des bouées, des ponts surbaissés, des enclos de pâturage, des vagues par vent ou par bateaux, des tourbillons derrière les piles de pont ;

- les plans d'eau calme.