L'organisation d'une descente de la Vézère en canoë - kayak

Ceux qui n'ont jamais tenté une descente de rivière en canoë, en kayak ou en raft, se posent certainement la question : comment çà se passe ? et ils pensent aussi aux problèmes bien concrets d'organisation. C'est effectivement à cette question qu'il faut d'abord répondre, pour la réussite de son parcours.

Vous aurez d'abord réservé votre descente, au moins le jour précédent, mais de préférence plusieurs jours à l'avance en période estivale. Cela aura eu lieu par téléphone, par fax, ou par courriel, ou simplement en étant venu nous rendre visite à la Minoterie. Vous aurez choisi votre embarcation (kayak ou canoë), votre parcours (ce qui induit notamment une durée de descente d'une demi-journée ou d'une journée), et vous aurez éventuellement demandé à être accompagnés par un moniteur.

Le jour prévu, et à l'heure qui vous a été précisée, vous laissez votre véhicule sur un des parkings près de la Base, et vous vous présentez à l'accueil de la Base de loisirs de la Minoterie.

Les principaux horaires de rendez-vous en période estivale :

  • 9h00 pour une descente Vernéjoux - Uzerche (demi-journée) le matin,
  • 9h30 pour une descente Peyrissac - Uzerche (journée),
  • 13h30 pour une descente Vernéjoux - Uzerche (demi-journée) l'après-midi.

Vous avez d'abord quelques formalités administratives à régler :

  • Remplir un imprimé, où vous attestez notamment savoir nager. Le double de cet imprimé que vous conservez, rappelle entre autre la prestation à laquelle la Base de la Minoterie s'engage (fourniture de matériel adapté, assurance, ... ), et quelques conseils pour la descente (voir aussi sur ce site web : conseils pour le descendeur en canoë-kayak).
  • Payer le prix de votre descente : à partir de cet instant l'assurance prend effet ; et aussi, vous n'aurez plus à votre retour qu'à rendre le matériel.

Après votre passage à l'accueil, le matériel individuel vous est distribué : une pagaie et un gilet flotteur adaptés à votre taille.

Si vous êtes en canoë, un bidon étanche peut vous être fourni (compris dans le prix de la descente). Il permet d'emporter le pique-nique (pour une descente à la journée), une bouteille d'eau ou une gourde, des vêtements supplémentaires (coupe-vent par exemple), crème solaire, etc. Un kayak n'a pas la place d'emporter un bidon étanche.

Pour ceux qui ont des lunettes, il leur est proposé de les attacher par une simple ficelle, afin de ne pas les perdre en cas de dessalage (renversement du bateau) pendant la descente.

Si vous n'êtes pas déjà en tenue de bateau, vous pouvez vous changer dans les vestiaires de la Base. Vous pouvez laisser vos affaires sèches, pour vous changer à votre retour, dans votre véhicule. Dans le cas de la descente des Gorges de la Vézère, comme la navette est longue, il est recommandé de mettre ses affaires de rechange dans un sac de sport qui sera laissé dans le minibus et que vous trouverez à l'arrivée des Gorges.

Quelle tenue pour la descente ? Rien de très spécial :

  • maillot de bain et T-shirt, plus éventuellement un short ;
  • coupe-vent si la météo n'est pas sûre et la température moyenne ;
  • petite laine s'il fait frais (la laine conserve la chaleur même humide, contrairement au coton), ou mieux : pull ou sous-pull en matière technique pour le sport tels ceux très légers de marque Helly-Hansen ;
  • chapeau ou casquette s'il fait chaud ;
  • chaussures ne craignant pas l'eau, des baskets plus ou moins vieilles par exemple.

Votre bateau, canoë ou kayak, a été chargé sur une remorque, ou est déjà au point de départ.

Vous prenez alors place dans le minibus qui va vous transporter à votre point d'embarquement. Cette navette dure entre 15 et 30 minutes. Les parcours Peyrissac - Uzerche et Vernéjoux - Uzerche vous ramènent à la Base de loisirs de la Minoterie ; pour les autres parcours, une nouvelle navette est nécessaire pour le retour.

Une fois le minibus arrivé à votre point de départ, il faut éventuellement décharger les bateaux s'ils vous ont suivi, et il faut les transporter au bord de l'eau.

embarquement à Vernéjoux

Vous réglez les derniers détails : attacher le bidon étanche sur le bateau, attacher votre gilet flotteur ... .

En principe, vous êtes tellement pressés d'embarquer que vous n'écoutez pas trop les conseils du moniteur.

Enfin seul face à la rivière. Bonne descente !!!